Vous êtes ici : Informations > Douane

[ARCHIVES 2015] Saisie de plus de 21 000 cachets d'ecstasy par les enquêteurs de Belfort

Publié le : mardi 24 février 2015 |
[ARCHIVES 2015] Saisie de plus de 21 000 cachets d'ecstasy par les enquêteurs de Belfort
Saisie de plus de 21 000 cachets d’ecstasy à Belfort | © Douane
Les enquêteurs des douanes viennent de démanteler un réseau de distribution de drogues de synthèse qui étaient acheminées par convois de « go-fast ».

Les agents de la Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières (DNRED) de Belfort viennent de démanteler un réseau de distribution de drogues de synthèse basé dans l'agglomération de Besançon. La drogue était acheminée par convois de « go-fast » depuis les Pays-Bas.

Les investigations menées par les enquêteurs depuis la fin de l’année 2014 ont permis de déterminer la date d'un voyage d'approvisionnement le 21 février 2015.

Un dispositif de contrôle est alors mis en place, dans la nuit du 20 au 21 février 2015, dans le secteur de Saint-Sauveur (70). A 1h30, les agents positionnés sur la route nationale 57 appréhendent un véhicule circulant rapidement avec deux individus à bord. Lors du contrôle, ils constatent qu'une deuxième voiture, avec une personne à bord, fait demi-tour subitement à la vue du dispositif douanier.

Les agents décident alors de poursuivre ce deuxième véhicule et procèdent à son interception sur la commune de Luxeuil-les-Bains. Sur autorisation de la permanence du parquet de Vesoul, ils conduisent la personne contrôlée au siège du service en vue de réaliser une inspection complète du véhicule. Les opérations de fouille et de démontage permettent de découvrir une cache aménagée accessible à partir du passage de roue, renfermant huit sachets de couleur blanche contenant des cachets en forme de « 8 » de couleur bleue.

Au total, 21 262 cachets d'ecstasy d’une valeur à la revente de 159 465 euros sont saisis par les agents. Les premiers éléments d'enquête confirment que la première voiture servait d'éclaireur au véhicule chargé.

Les suites judiciaires ont été confiées à l'antenne de police judiciaire de Besançon.

 

La saisie en image

 

 

Contact presse

  • Service de Presse, Nicolas Barraud : 01 57 53 42 11
  • Benoît Pascal, Direction des opérations douanières (DNRED) : 09 70 28 11 62
Auteur : Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières