Vous êtes ici : Informations > Douane > Sécurité - Lutte contre les trafics

« La Coiffeuse » de Pablo Picasso est de retour !

Publié le : vendredi 25 septembre 2015 |
« La Coiffeuse » de Pablo Picasso est de retour !
La Coiffeuse | © Pablo Picasso
Ce chef d'oeuvre a pu être intercepté par la douane américaine dans le cadre d’une collaboration étroite avec la douane française.

 

Le tableau, « La Coiffeuse » de Pablo Picasso, volé en 2001 à Paris au centre Georges Pompidou et retrouvé à Newark dans le New Jersey (Etats-Unis) en fin d’année dernière. Il a été officiellement été remis au Centre Pompidou, jeudi 24 septembre, en présence de Fleur PELLERIN, Ministre de la culture et de la communication, Michel SAPIN, Ministre des Finances des Comptes publics, Christian ECKERT, secrétaire d'Etat chargé du Budget et de l'ambassadrice américaine à Paris. D’une valeur estimée à près de 14 millions d’euros, ce tableau est propriété du gouvernement français.

La toile a été retrouvée le 17 décembre 2014, à l’occasion de sa tentative d’importation aux Etats-Unis en provenance de Belgique. Le tableau était faussement déclaré comme un cadeau artisanal d’une valeur de 30 € et était accompagné de la mention “Joyeux Noël”. Il a pu être intercepté par la douane américaine dans le cadre d’une collaboration étroite avec la douane française.

Les spécialistes de la douane française ont apporté leur concours, grâce notamment à leur connaissance des réseaux de fraude opérant en Europe de l'Ouest dans le trafic d’œuvres d’art. Leur expertise a permis aux douaniers américains d’affiner leurs recherches et d'orienter leurs investigations. Elles ont abouti à la découverte du tableau lors de son arrivée aux Etats-Unis.

L’interception du tableau est également le résultat d’une étroite coopération au niveau national entre la douane et le ministère de la culture dont les services ont facilité la confirmation de l'authenticité du tableau, de sa provenance et de sa valeur.

 

 

 

« La Coiffeuse » de Picasso est le 4e bien culturel restitué à la France par les Etats-Unis depuis 2011. Dans le cadre d’un travail très étroit entre les deux pays en matière de lutte contre les trafics, trois autres chefs d’œuvre ont en effet été remis à la France par les Etats-Unis : « Blanchisseuses souffrant des dents » d’Edgar Degas et « Une fille de pêcheur » de Jules Breton en 2011 ainsi que « Le marché aux poissons » de Camille Pissarro en 2012.

La remise du chef d’œuvre à la France illustre également la vigilance et l'engagement constant de la douane dans la lutte contre le trafic de biens culturels. En 2014, la douane française a relevé, sur l’ensemble du territoire, 81 infractions portant sur 3 313 biens culturels.

 

 

En savoir plus

En cas de problème d'affichage, veuillez télécharger le fichier PDF en cliquant ici.

Auteur : Bureau de l'information et de la communication