Vous êtes ici : Informations > Douane > Sécurité - Lutte contre les trafics

Pillage archéologique à l'Ile de Sein

Publié le : jeudi 5 novembre 2015 |
Pillage archéologique à l'Ile de Sein
Pillage archéologique en Bretagne, à l'Ile de Sein | © Douane
L'enquête menée par le Service National de Douane Judiciaire (SNDJ) a permis la saisie de 144 objets issus du pillage de nombreuses épaves en Bretagne.


Le 05 novembre 2014, le département des recherches archéologiques, subaquatiques et sous-marines, service du ministère de la culture (DRASSM) reçoit une information selon laquelle deux plongeurs se livreraient depuis plusieurs années au pillage d’épaves maritimes sur le secteur maritime de l’Île de Sein. Un mois plus tard, le DRASSM dénonce les faits au titre de l’article 40 du Code de procédure pénale au parquet de Quimper.


Le Service National de Douane Judiciaire (SNDJ) est saisi de l’enquête préliminaire. Celle-ci établit que les deux plongeurs sont actuellement retraités (61 et 52 ans). Ils plongent depuis des années dans la mer d’Iroise. Ils sont propriétaires de bateaux et, plongeurs confirmés, possèdent un large équipement de plongée. Les deux individus avaient déjà fait l’objet de perquisitions qui s’étaient jusqu'alors avérées infructueuses.

Suites à des investigations puis à des perquisitions menées en novembre 2015, le SNDJ saisi 144 objets issus du pillage de nombreuses épaves aux alentours de l’île de Sein : cloche, chadburn (transmetteur d’ordre entre le pont et la machine), sextant, lampe à cardan, plomb de sonde, hublots, support de boussole, etc.

En garde à vue, les mis en cause ont reconnu que la majorité des objets saisis provenaient d’épaves de bateaux des 19ème et 20ème siècles ayant coulé aux abords du Raz de Sein.

Les opérations effectuées ont mobilisé une dizaine d’agent du SNDJ de Nantes assistés d’une archéologue du DRASSM.


Pour rappel, au titre du code du patrimoine, le statut des biens culturels maritimes impose de déclarer toute découverte d’épaves, de ne pas y porter atteinte et de ne rien prélever sur celles-ci.

 

La saisie en images

Album photo (Google+)

 

 

Douane TV [Vidéo - 0'53]

 

 

Auteur : Bureau de l'information et de la communication, Service National de Douane Judiciaire