Vous êtes ici : Services > Particulier

Journée mondiale anti-contrefaçon 2017

Publié le : vendredi 9 juin 2017 |
Journée mondiale anti-contrefaçon 2017
Journée mondiale anti-contrefaçon 2017 | © UNIFAB
Cette année, c’est le thème des faux-médicaments qui a été retenu pour cette journée. Un véritable danger pour le consommateur.

Comme chaque année depuis 20 ans, l’Union des Fabriquants (UNIFAB) organise en France la Journée mondiale anti-contrefaçon. L’objectif de cette opération est de sensibiliser le grand public aux conséquences parfois sous-estimées de la contrefaçon. La douane y est, bien sûr, toujours associée. Ce phénomène a des conséquences désastreuses sur le plan économique, environnemental mais également sanitaire. Par ailleurs, le marché de la contrefaçon de médicament représente le plus gros marché noir.

 

En 2016, les services douaniers ont ainsi saisi 9,2 millions d'articles de contrefaçon. Un chiffre historique

 

La problématique des faux-médicaments

Le thème de cette édition 2017 était  celui des faux-médicaments. En 2016, en France, 189 539 faux médicaments ont été saisis par nos services. Le mois dernier, une vaste opération de coopération avec les autorités espagnoles a permis la saisie record de plus de 3 millions de doses de faux médicaments et anabolisants.

 

 

Cette opération illustre parfaitement l'importance de la coopération pour lutter efficacement contre ce phénomène. Aujourd'hui, le principal vecteur de fraude demeure le fret express et le fret postal, c'est à dire le médicament acheté sur internet. L'explosion de ce type de contrefaçons est donc d'autant plus préoccupante qu'elle se trouve à portée de main du consommateur, via Internet. La lutte contre la contrefaçon de médicaments constitue donc un réel enjeu de santé publique.

La journée s'est conclue par une conférence de presse au siège de l'UNIFAB. Cela a été l'occasion pour les différents acteurs institutionnels de réaffirmer des messages forts. Comme l'a rappelé Romain Soubeyran, directeur général de l'Institut National de la Protection Industrielle (INPI),  "lutter contre la contrefaçon dans le secteur des médicaments, c'est avant tout une question éthique."

 

«  La mobilisation et le partenariat entre tous les acteurs sont essentiels » Jean-Michel Thillier, adjoint au Directeur Général de la Douane française, conférence de presse de l'UNIFAB du 8 juin 2017.

 

A l'issue de cette conférence, la Douane française a remis à l’UNIFAB d'un faux œuf Fabergé qui rejoindra le Musée de la contrefaçon

 

Revivez cette journée sur les réseaux sociaux avec #JMAC17

 

En savoir plus

 

 

 

Auteur : Bureau de l'information et de la communication