Vous êtes ici : Informations > Douane > Sécurité - Lutte contre les trafics

La douane saisit 67 kg d’amphétamines à Limoges

Publié le : lundi 14 août 2017 |
La douane saisit 67 kg d’amphétamines à Limoges
Importante saisie de pâtes d'amphétamines à Limoges | © Douane
La pâte d'amphétamines aurait pu être reconditionnée pour obtenir 270 000 cachets, soit une valeur de 3 millions d'euros sur le marché illicite de la revente.

 

Dans la nuit du 8 au 9 août 2017, vers 3 heures du matin, la douane française a intercepté plus de 67 kg de pâte d’amphétamines à Limoges, lors d’une opération associant des agents de la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) et de la brigade des douanes de Limoges.
 

Cette prise représente à elle seule près de 30 % des quantités d’amphétamines saisies par la douane française pour la totalité de l’année 2016. Trois personnes ont été interpellées.


La drogue a été découverte à l’intérieur d’une cache aménagée dans le coffre d’un véhicule conduit par un homme de nationalité néerlandaise. Des investigations complémentaires ont pu mettre en évidence que le passeur effectuait le trajet escorté par un couple de nationalité espagnole, à bord d’un autre véhicule ouvreur. Ce dernier a également pu être intercepté dans les minutes qui ont suivi la première interpellation. Le convoi effectuait un trajet Pays-Bas/Espagne.

Les trois personnes interpellées ont été remises au SRPJ de Limoges. Les deux chauffeurs ont été jugés en comparution immédiate le 14 août 2017 par le Tribunal de grande instance de Limoges et ont été condamnés à 8 ans d'emprisonnement ferme pour celui qui est considéré comme l'instigateur du trafic et à 4 ans fermes de prison pour l'autre conducteur. La passagère, dont la culpabilité n'a pas été établie, a été laissée libre.

Lors de l'audience, il a été indiqué que cette quantité importante de pâte d'amphétamines aurait pu être reconditionnée pour obtenir 270 000 cachets, soit un prix de 3 millions d'euros à la revente.

L’amphétamine, ou « speed », est un psychostimulant très puissant. Fabriquée dans des laboratoires clandestins en Europe, elle se présente généralement sous forme de poudre blanche destinée à être « sniffée » ou injectée (cas assez rares). Cette drogue est très répandue dans l’espace festif alternatif, son prix étant nettement inférieur à celui de la cocaïne.

En 2016, la douane française a saisi 83 tonnes de drogue dont 166 kg d’amphétamines et 71 kg de métamphétamines.

 

La saisie en image

DouaneTV [Vidéo - 0'28]

 

Album photo Flickr

Très importante saisie de pâte d'amphétamines à Limoges

 

Contact presse

 

Auteur : Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières, Direction régionale de Poitiers