• Accueil
  • Contrôleur – Pilote d’avion ou d’hélicoptère (catégorie B)

Contrôleur – Pilote d’avion ou d’hélicoptère (catégorie B)

Le métier de pilote

Formation

Le stage comprend un cycle d’enseignement professionnel, alternant des périodes de formation à l’École nationale des douanes de La Rochelle (ENDLR) et des périodes de stage pratique.
Vous suivrez une formation théorique identique à celle des stagiaires de la branche de la surveillance.

Pendant les périodes de stage pratique, comme futur pilote, vous devrez valider des stages de qualification de type et de vol aux instruments (IRME). Vous suivrez également un stage opérationnel de pilote des douanes à la Cellule d’instruction des avions des douanes (CIAD) à Lorient ou à la Cellule d’instruction hélicoptère des douanes (CIHD) au Luc-en-Provence.

Sous réserve d’avoir satisfait aux divers contrôles des connaissances et validé les stages de qualification au vol, vous serez titularisés dans le grade de contrôleur de 2ème classe un an après votre nomination. Vous serez inscrit sur la liste du personnel navigant des douanes et affecté dans une brigade de surveillance aéromaritime ou aéroterrestre.

Une fois titularisé, vous aurez l’obligation de servir durant cinq années dans la spécialité.

Fonctions

En tant que pilote d’avion ou d’hélicoptère des douanes vous appartiendrez de la branche « surveillance » de la DGDDI et serez donc astreint au port de l’uniforme et soumis à l’obligation du port de l’arme de service et pourrez être appelés à exercer votre activité la nuit, les samedis, dimanches et jours fériés.

Vous participerez aux missions de surveillance maritime ou terrestre de la douane, au ciblage des aéronefs suspects (unité aéroterrestre) et au contrôle de l’appareil et des passagers.

Dans le cadre de la surveillance du trafic maritime dans les eaux sous responsabilité française, vous participerez à l’action de l’État en mer, notamment à la lutte contre les pollutions maritimes et au sauvetage en mer (unité aéromaritime).

Vous serez garant de l’exécution des missions au sein d’un équipage conformément aux instructions, aux ordres reçus ou sollicités.

Vous pourrez être appelés à exercer tous les pouvoirs et attributions réglementaires d’un agent de la surveillance permettant de procéder à des contrôles de personnes, de moyens de transport et de marchandises, à rédiger des procès-verbaux de constatation d’infractions à l’issue des contrôles.

Vous établirez les comptes-rendus d’exécution des missions au commandement opérationnel et signalerez tout événement ou incident de nature à compromettre la mise en œuvre d’une nouvelle mission.

Évolution de carrière

Vous pourrez accéder au grade supérieur par concours ou par promotion au choix, sous conditions d’ancienneté.

Rémunération

À titre indicatif, les traitements bruts annuels perçus en début de carrière sont les suivants :

  • contrôleur stagiaire spécialité pilote d’avion/hélicoptère : 23 500 euros ;
  • contrôleur des douanes et droits indirects spécialité pilote d’avion/hélicoptère (après un an de stage) : 52 000 euros.

Le montant des rémunérations indiqué intègre le traitement et les indemnités. Chiffres indicatifs pour des agents recrutés à titre externe sans ancienneté (base année 2018).

Conditions de présentation au concours

Vous devez posséder l’un des diplômes ou titres requis pour candidater au concours de contrôleur des douanes.
Vous devez être titulaire de l’une au moins des licences suivantes, en cours de validité :

  • licence civile de pilote professionnel d’hélicoptère ou d’avion suivant la spécialité choisie (avec CPL/IR complet) ;
  • autres licences équivalentes homologuées par la direction générale de l'aviation civile et délivrées en France, dans un autre État membre de l’Union européenne, dans la Confédération suisse ou dans un autre État partie à l'accord sur l'Espace économique européen.

Vous devez également justifier de plus de 1 500 heures de vol (vol + simulateur).

La condition de détention d’une licence et l’exigence d’un nombre minimal d’heures de vol sont également applicables aux candidats à titre interne.

Organisation du concours

Le concours de contrôleur des douanes spécialité surveillance et aéronautique : pilote d’avion ou pilote d’hélicoptère se déroule en deux phases.

Concours à titre externe

Quatre épreuves écrites obligatoires d’admissibilité :

  • Épreuve 1 - Durée 3h - Coefficient 3

Rédaction d'une note sur un sujet d'ordre général relatif aux problèmes économiques, culturels ou sociopolitiques du monde contemporain à partir d'un dossier.

  • Épreuve 2 - Durée 4h - Coefficient 6

QCM portant sur des connaissances techniques d’aéronautique.

  • Épreuve 3 - Durée 3 heures - Coefficient 3

selon le choix du candidat lors du dépôt de la demande d’admission à concourir

  1. Mathématiques ;
  2. Géographie.

  • Épreuve 4 - Durée 1h - Coefficient 2

Langue étrangère (traduction sans dictionnaire) : traduction d’un texte technique rédigé en anglais. Toute note inférieure à 12/20 à cette épreuve est éliminatoire.

Quatre épreuves orales obligatoires d’admission :

  • Épreuve 1 Durée 2h - Coefficient 5

Exercices en vol sur avion ou hélicoptère suivant la spécialité.

  • Épreuve 2 - Préparation 15 minutes - Durée 30 minutes - Coefficient 3

Exposé sur un sujet portant sur des connaissances aéronautiques suivi d’un entretien d’ordre général, technique ou administratif avec les examinateurs permettant d’apprécier l’aptitude du candidat à exercer les tâches qui lui seront confiées.

  • Épreuve 3 Durée 10 minutes - Coefficient 2

Langue étrangère : traduction orale en français d’un texte technique rédigé en anglais suivie d'une conversation dans cette même langue. Toute note inférieure à 12/20 à cette épreuve est éliminatoire.

  • Épreuve 4 - Coefficient 3

Épreuve d’exercices physiques. Un arrêté du ministre chargé du budget fixe la nature, les modalités et les barèmes de l’épreuve d’exercices physiques commune à l’ensemble des concours de la direction générale des douanes et droits indirects.

Concours à titre interne

Si vous remplissez les conditions et souhaitez concourir à titre interne, le concours se déroule de manière identique mais les épreuves 2 et 3 d’admissibilité sont différentes.

Épreuves écrites obligatoires d’admissibilité :

  • Épreuve 1 - Durée 3h - Coefficient 3 (identique à celle du concours à titre externe)

  • Épreuve 2 - Durée 4h - Coefficient 6

QCM portant sur des connaissances techniques d'aéronautique.

  • Épreuve 3 - Durée 3h - Coefficient 3

Composition sur un sujet, comprenant une réponse à une question et la résolution d’un ou plusieurs cas pratiques, portant sur les missions, l’organisation et la réglementation douanières. Trois sujets sont proposés au choix du candidat.

  • Épreuve 4 - Durée 1h - Coefficient 2 (identique à celle du concours à titre externe)

Épreuves orales obligatoires d’admission :

  • Épreuve 1 - Durée 2 heures - Coefficient 5 (identique à celle du concours à titre externe)

  • Épreuve 2 - Préparation 15 minutes - Durée 30 minutes - Coefficient 3 (identique à celle du concours à titre externe)

  • Épreuve 3 - Durée 10 minutes - Coefficient 2 (identique à celle du concours à titre externe)

  • Épreuve 4 - Coefficient 3 (identique à celle du concours à titre externe)

Contacts

Pour tout renseignement, les candidats peuvent s'adresser :

  • En province, à la direction interrégionale des douanes la plus proche.
  • En Ile-de-France, à la direction interrégionale des douanes :

Direction interrégionale des douanes d'Ile-de-France
Service des examens et concours

3 rue de l’Église
94477 Boissy-Saint-Léger cedex
Tél : 09 70 27 17 26
Courriel : di-ile-de-france@douane.finances.gouv.fr