Lundi 18 mars 2019

Grand Slam d'Ekaterinbourg : Marie-Eve Gahié s'impose chez les -70 kg

Marie-Eve Gahié a apporté une nouvelle victoire à l'équipe de France samedi au Grand Slam d'Ekaterinbourg. Elle s'est imposée chez les -70 kg.

L'équipe de France Douane s'est de nouveau emparée de l'or dans la catégorie, samedi au Grand Slam d'Ekaterinbourg.

Marie-Eve Gahié, la vice-championne du monde, s'est imposée en finale face à la Brésilienne Maria Portela, par ippon après un combat de 2'21''

Pour parvenir jusqu'en finale, Gahié avait battu successivement l'Afghane Nigara Shaheen (ippon), la Britannique Gemma Howell (waza-ari), la Canadienne Kelita Zupancic (ippon) et enfin l'Autrichienne Michaela Polleres (ippon).

C'est la deuxième victoire de la Française en Grand Slam. Marie-Eve Gahié avait auparavant gagné celui d'Abu Dhabi en 2016. Au Grand Slam de Paris, en février dernier, elle avait décroché une médaille de bronze.

image logo twitter douane FF Judo @ffjudo_officiel

🇫🇷🥋💪🥇Toutes nos félicitations à Marie-Eve GAHIÉ (-70kg) qui monte sur la 1re marche du podium du Grand Slam d'Ekaterinbourg ! Sa 6e 🥇en compétition de l'IJF World Tour ! #JudoRussia2019 #espritnleu

il y a 2 ans
Grand Slam d'Ekaterinbourg, médaille d'or pour Merie-Eve Gahié

Service Youtube indisponible en raison de la non-acceptation de l'utilisation des cookies.
Autorisez le dépôt de cookies Réseaux sociaux pour accéder à cette fonctionnalité.
Personnaliser le dépôt de cookie

Au deuxième jour du  Grand Slam d'Ekaterinbourg, le public russe a de nouveaux assistés à de grands moments de judo. Daria Davidova ne pouvait pas rendre les spectateurs plus heureux puisque la russe s'est imposée dans la catégorie des moins de 63kg. En final, la britannique Lucy Renchal aura beau avoir tout tenté, Davidova était prête à tout encaisser et à contre-attaquer à la moindre offensive ce samedi. Elle est la première russe du tournois à terminer tout en haut du podium.

Daria Davidova : "Je suis vraiment fière de moi, fière d'avoir remporté l'or pour la Russie. Je suis heureuse que le public et les invités aient été là pour y assister. J'espère que les athlètes russes vont encore ramener de l'or."

Côté masculin voici l'homme du jour, Tommy Mathias. Chez les moins de 73kg, le suédois a dominé le champion olympique Fabio Basile, pourtant en très grande forme lors des tours précédents. Mathias est allé cherché la victoire en poussant l'italien à l'abandon grâce à une clé de bras tout en force et en maîtrise. Une grande satisfaction pour le suédois, qui fait ainsi tomber l'un des favoris.

Tommy Mathias : "Quand nous étions en position, je pouvais voir son bras qui pendait derrière lui. Je me suis dit okay, je peux peut-être attrapé ce bras. J'y ai été lentement, j'ai contrôlé la situation et me disais qu'il allait finir par taper. Et au bout de 10 secondes c'est ce qu'il a fait."

Après la médaille de Kilian Le Blouch la veille, le temps est toujours au beau fixe en Russie pour l'équipe de France. Marie-Eve Gahié rapporte une seconde médaille dorée en s'imposant dans la catégorie des moins de 70kg. La vice-championne du monde s'est imposée en finale face à la brésilienne Maria Portella par Ipon.

Sajim Mouki s'est de son côté imposé chez les moins de 81kg. L'israélien a vaincu l'ancien champion du monde après un parcours sans faute.

Chez les moins de 73kg, Bezuri Khojazoda décroche le bronze pour le Tadjikistan, une grande première à ce niveau.

Et enfin le plus beau geste du jour revient au géorgien Lukas Maisuradze, qui s'est lui aussi battu pour sa première médaille en Grand Slam. Le jeune judoka remporte le bronze chez les moins de 81kg.