Lundi 9 mars 2020

La France au pilotage d'une opération européenne de lutte contre le trafic lucratif de médicaments détournés

Depuis plusieurs années, l'Europe fait face à une augmentation importante des trafics de médicaments détournés d'usage à des fins psychotropes, festives ou dopantes. Avec l'opération MISMED, l'Europe et la France poursuivent leur mobilisation contre ces trafics.

Montreuil, le 6 mars 2020

Communiqué de presse

Sous l'impulsion de la gendarmerie nationale, à travers l'office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP), et avec le concours de la douane, la France pilote l'opération MISMED visant à démanteler les réseaux criminels impliqués dans les trafics de médicaments détournés, qui génèrent des revenus supérieurs à ceux du trafic de drogue.

Cette opération regroupe aujourd'hui 18 pays dont l'action coordonnée a permis cette année l'identification et l'arrestation de 165 suspects et le démantèlement de 12 groupes criminels. Près de 36 millions de médicaments, d'une valeur marchande estimée à près de 8 millions d'euros ont été saisis, ainsi qu'environ 1,5 million d'euros d'avoirs criminels.

Contacts presse

Tous les communiqués de presse