• Accueil
  • Être autorisé à recourir au document électronique de transport (DET)...

Démarche
Être autorisé à recourir au document électronique de transport (DET) comme déclaration de transit en transport maritime

Le principe est que les marchandises placées sous transit font l’objet d’une déclaration en douane de transit. Sur autorisation octroyée par la Douane, les compagnies maritimes peuvent utiliser un jeu de données électroniques valant déclaration de transit, afin de simplifier leurs démarches déclaratives. Elles n’ont pas à constituer de garantie financière pour ce faire, ni à disposer d’un accès à NSTI/Delta T.

Qui est concerné par cette démarche ?

Les compagnies maritimes faisant circuler des marchandises dans l’Union européenne en suspension de taxation, sont concernées.

N.B. : une compagnie maritime ne peut pas utiliser un document électronique de transport pour le transit avec les pays de transit commun.

Conditions et éligibilité

Les conditions suivantes doivent être remplies par la compagnie maritime :

  • la compagnie utilise une ligne maritime régulière ;

  • la compagnie effectue un nombre significatif de rotations ;

  • la compagnie met à disposition de la Douane les données électroniques nécessaires définis par le code des douanes de l’Union ;

  • la compagnie est établie sur le territoire douanier de l’Union ;

  • la compagnie déclare utiliser régulièrement le régime du transit ;

  • la compagnie n’a pas commis d’infractions graves ou répétées à la législation douanière, pénale et fiscale ;

  • la compagnie dispose d’un système de gestion des écritures commerciales ;

  • la compagnie démontre le respect de normes pratiques en matière de compétences ou de qualifications professionnelles liées aux activités exercées.

Dans l’attente du développement de Delta T-DET, la compagnie maritime peut utiliser l’une des modalités suivantes, afin de transmettre le jeu de données électroniques à la Douane :

  • soit en autorisant la Douane à accéder au système informatique de la compagnie ;

  • soit par la transmission des données électroniques à un cargo comunity system (CCS).

Précisions règlementaires

  • Article 39, points a), b) et d) du règlement (UE) n°952/2013 du Parlement européen et du Conseil ;
  • Articles 191 et 200 du règlement délégué (UE) 2015/2446 de la Commission du 28 juillet 2015 ;
  • Article 313-3, 319 et 320 du règlement d’exécution (UE) 2015/2447 de la Commission du 24 novembre 2015 ;
  • Manuel transit.

Services en ligne & formulaires

Chemin :

  • Décisions douanières
    • Transit / TIR
      • document électronique de transport

Questions fréquentes

Aujourd'hui, les pays de la Convention de Transit Commun sont les États membres de l'Union européenne, les pays de l'Association Européenne de Libre Échange (AELE - Islande, Norvège, Liechtenstein et Suisse), la Turquie (depuis le 1er décembre 2012), la République de Macédoine du Nord (depuis le 1er juillet 2015) et la Serbie (depuis le 1er février 2016).

Infos Douane Service

Nous vous renseignons sur les formalités douanières pour les particuliers et les professionnels.

Nos conseillers douaniers sont disponibles du lundi au vendredi, sauf jours fériés, de 8h30 à 18h00.

Le rappel est gratuit et le numéro affiché est 0 800 94 40 40.

Appels depuis les Outre-mer ou l'étranger : +33 1 72 40 78 50.