Si vous êtes résident français et que vous souhaitez acheter un véhicule à moteur (voiture automobile, motocycle, vélomoteur, etc.) à l’étranger, vous devez accomplir certaines formalités lors de votre départ, ainsi qu'au moment de votre retour en France.

Les véhicules à moteur ne peuvent être mis en circulation que s'ils sont conformes aux règles de sécurité et de construction du Code de la Route. En principe, pour les véhicules neufs de série, le constructeur ou l'importateur se charge des attestations nécessaires.