• Accueil
  • Obtenir l'autorisation d'opérateur économique agréé (OEA)

Démarche
Obtenir l'autorisation d'opérateur économique agréé (OEA)

Pour simplifier et sécuriser vos échanges à l’international, la douane vous propose de devenir opérateur économique agréé (OEA). Détenir l’autorisation OEA, c’est, au terme d’une démarche projet douane-entreprise, obtenir un label de confiance douanier européen, reconnu sur la scène internationale.

Tout opérateur établi au sein de l’Union européenne (UE) exerçant une activité liée au commerce international (PME ou grande entreprise) peut acquérir un label de qualité sur les processus douaniers et de sécurité-sûreté qu’il met en œuvre. Délivrée en France par la douane française, l’autorisation OEA est reconnue dans toute l’UE et dans les pays signataires d’accords de reconnaissance mutuelle.

Les autorisations OEA sont attribuées sur la base des critères énoncés aux articles 39 a) , b), c), d) et e) du Code des douanes de l’Union (CDU).

Tous les acteurs de la chaîne logistique internationale, quelle que soit leur taille peuvent solliciter une autorisation OEA : fabricants, importateurs, exportateurs, représentants en douane enregistrés, transporteurs, transitaires, commissionnaires de transport, groupeurs, exploitants de terminal, entrepositaires, opérateurs de conteneur, chargeurs, services de compagnie maritime.

Les entreprises, quelle que soit leur taille, sont tenues de remplir les critères OEA. Les auditeurs tiennent cependant compte de la dimension de l’entreprise pour apprécier sa conformité aux critères OEA.

Afin d'obtenir l'autorisation OEA, il est préconisé que chaque entreprise, en tenant compte de ses contraintes propres, désigne un responsable du projet OEA chargé de coordonner la démarche. Cette personne doit être en capacité de réunir l’ensemble des services ou acteurs concernés dans l’entreprise et d’entretenir des contacts réguliers avec la douane. Son rôle consiste à :

  • coordonner la phase d’auto-évaluation : préparation du questionnaire d’auto-évaluation (QAE) par la mobilisation de l’ensemble des acteurs concernés, afin de garantir la cohérence des réponses ;
  • être le point de contact de la douane, pendant toute la durée de l’audit ;
  • s’assurer que l’entreprise continue de respecter les obligations liées à l’autorisation, et, le cas échéant, informer la douane de tout changement important intervenu dans la situation de l’entreprise, une fois la société détentrice de l’autorisation OEA.

La cellule-conseil aux entreprises (CCE) du pôle d’action économique (PAE) de la direction des douanes de votre région est là pour vous aider dans votre démarche d’obtention de cette autorisation.

SOPRANO est le service en ligne qui gère l'ensemble des demandes d'autorisations douanières et fiscales proposées par la douane aux professionnels. .

Les entreprises peuvent effectuer de manière dématérialisée la demande d'autorisation OEA via la plateforme SOPRANO, rubrique DEDOUANEMENT.

Les documents nécessaires au moment du dépôt :

  • l'organigramme nominatif et fonctionnel des principaux responsables (contenant les noms et prénoms)
  • le questionnaire d’auto-évaluation (QAE)
  • le K-Bis récent (idéalement moins de 3 mois)

Pour plus d'informations sur les différents aspects de l'OEA (types d'autorisation, demande, audit, accord de reconnaissance mutuelle, audit de suivi) :

Infos Douane Service

Pour répondre aux particuliers sur les formalités douanières et accompagner les entreprises à l’international.

En savoir plus sur les horaires et conditions

Service 0,06 € / min
+ prix appel

Hors métropole ou étranger

+33 1 72 40 78 50

Via courriel
Cliquez ici