Marin des douanes

Le marin des douanes est un agent des catégories A, B ou C de la branche de la surveillance (agents armés et en uniforme) maritime de l’administration des douanes.

Description des fonctions

Inscrit au rôle d'équipage dans les unités navales, le marin des douanes participe aux missions relevant de l'action de l'État en mer (missions fiscales et douanières, lutte contre les trafics et les rejets illicites, surveillance et contrôle des pêches, lutte contre l'immigration et le travail illicites, sécurité maritime, sauvetage et assistance). Dans le cadre de cette activité de contrôle, il est amené à effectuer des arraisonnements en mer, à procéder à la visite et à la fouille approfondie des navires de commerce, de plaisance ou de pêche ainsi que des équipages. Ses responsabilités et ses fonctions sont étroitement liées à son grade, aux qualifications qu'il détient ainsi qu'au type de moyen naval sur lequel il sert. Au sein de chaque équipage, le marin exerce soit au service « passerelle » (commandant ou commandant en second, ou chef de quart passerelle) soit au service « pont » (marin-pont) ; le service « machine » étant constitué de mécaniciens de bord.

Activités principales du métier

Commandant de moyens navals des douanes (agent de catégorie A ou B)

  • Commandement d'un moyen naval, responsabilité de sa conduite, sa sécurité, sa sûreté intérieure, sa sauvegarde, son entretien et de la sécurité de l'équipage et de toutes personnes embarquées sur lesquelles il a autorité.
  • Exécution des missions en mer conformément aux instructions et aux ordres reçus ou sollicités.
  • Gestion des ressources humaines, organisation du service à terre et en mer, gestion administrative et logistique pour l'ensemble du personnel de l'unité.

Commandant en second de moyens navals des douanes (catégorie B)

  • Adjoint direct du commandant, dont il reçoit et exécute les ordres, il est son remplaçant désigné et assure son intérim.
  • Il a sous ses ordres un ou plusieurs chefs de quart-passerelle ainsi que l'équipage pont. 
  • Il assure le maintien de la disponibilité opérationnelle du moyen naval et de tout ce qui concerne la sécurité à bord.
  • Il prépare et organise les services en mer.

Chef de quart-passerelle de moyens navals des douanes (catégorie B)

  • Il a autorité sur tout le personnel pendant son quart, sauf prise de commandement par le commandant, et donne seul les ordres nécessaires.
  • Il assure la permanence de l'action du commandant et veiller à l'application constante de ses directives.
  • Il est responsable de la conduite nautique et de la sécurité du bâtiment à la mer pendant son quart.

Le marin-pont de moyens navals des douanes (catégorie B ou C)

À titre général :

  • Assure les fonctions d'appui et exécute les ordres reçus lors du quart, selon les directives du commandant ou du chef de quart-passerelle.
  • Participe aux opérations d'appareillage et d'accostage à l'occasion des contrôles effectués à bord des navires.
  • Participe au renforcement de la veille nautique et opérationnelle, au service de quart à la passerelle, à la mise à l'eau et à la remontée de l'annexe, à la confection des repas à bord et à l'exécution des opérations de matelotage.

En complément pour le marin-pont de catégorie B :

  • Assure, dans l'ordre de suppléance la fonction de chef de bord en son absence à bord des vedettes de surveillance rapprochée.
  • Remplit la fonction de maître d'équipage, à bord des moyens navals garde-côtes, sous le contrôle d'un chef de quart-passerelle.

Plongeurs de bord (catégorie B ou C)

Les plongeurs de bord sont recrutés parmi les agents marins de catégorie B et C des unités gardes côtes. L'enquête s'adresse à la fois à des plongeurs néophytes ou expérimentés. Les agents sélectionnés suivent une formation qualifiante auprès du CAP (Centre d'Activité Plongée) de Trébeurden qui leur permet d'obtenir la certification de plongée professionnelle Classe I Mention B.
La formation initiale dure 5 semaines pour les plongeurs néophytes et ne dure qu'une semaine pour les stagiaires détenant au minimum un niveau 3 FFESSM (Fédération française d'études et de sports sous-marins). Les plongeurs de bord suivent une formation de recyclage tous les 3 ans. Le premier recyclage obligatoire consiste à participer au stage « visite de coque des navires de commerce » (VCNC) qui permet d'optimiser l'activité LCF des services. Les autres stages de recyclage consistent à la participation à un stage de recyclage technique qui se déroule alternativement au CAP Trébeurden et au centre national de plongée, des activités nautiques et de survie en mer de la Sécurité civile à Carro.

Conditions particulières d'exercice du métier

Les marins doivent satisfaire aux conditions d'aptitude physique des agents de la surveillance (arrêté du 22 février 2006), aux conditions d'aptitude physique à la profession de marin (arrêtés du 16 avril 1986, du 27 avril 1990 et du 11 janvier 1991) aux conditions d'aptitude physique à la mer (Règle I/9-STCW).
En mer, l'activité s'effectue en équipe, en vie communautaire et se caractérise par des rythmes soutenus, des prises de quart et des temps de navigation variant selon la nature de la mission et le type de moyen naval.
Tout marin de la douane peut exercer l'activité à compétence particulière de plongeur de bord dans les conditions fixées par l'administration. Cette activité volontaire exige une qualification spécifique mais n'a qu'un caractère subsidiaire à l'exercice des fonctions.
Le marin a l’obligation de servir durant cinq années dans la spécialité.

Évolution de carrière des marins des douanes

Indépendamment du fait que les agents peuvent accéder au grade supérieur, par concours interne par exemple, et exercer ainsi des fonctions d'encadrement, les marins ont la possibilité de se spécialiser ou de se perfectionner dans le service de la surveillance maritime.
Ainsi, les marins de catégorie B peuvent devenir chef de quart à bord d'un moyen naval garde-côtes. Le chef de quart veille à l'application constante des directives du commandant, en ce qui concerne aussi bien la conduite, la sécurité de la navigation et celle du bâtiment, que le déroulement, sur le plan tactique, de la mission en cours. Cette spécialisation nécessite une formation spécifique au brevet supérieur de navigateur, dispensée par la Marine Nationale. À terme, et sous certaines conditions, les chefs de quart de catégorie B de classe supérieure peuvent être désignés pour être commandant ou second d'un bâtiment garde-côtes.
Au cours de leur carrière, les mécaniciens de bord peuvent également bénéficier de formations continues plus qualifiantes auprès des centres d'instruction, leur permettant de compléter leur formation et d'accéder à des postes de responsabilité au sein du service machine (chef et second mécanicien).
Les officiers navals peuvent, au cours de leur carrière, exercer le commandement pour une période limitée, d'un moyen hauturier, œuvrer au sein d'une cellule d'animation et de contrôle ou devenir responsable du pôle « opérations » d'une direction régionale garde-côtes.

Recrutement

Les marins peuvent être recrutés soit par voie de concours externe généraliste - inspecteur (catégorie A), contrôleur (catégorie B) ou agent (catégorie C) - avant d'être formés à leur spécialité, soit par voie de concours externe par spécialité, soit par voie d'enquête interne nationale.

Formation

Les lauréats du concours d'inspecteur sont nommés inspecteur-stagiaires des douanes et suivent un cycle d'enseignement professionnel durant une année. Après une période de formation interministérielle, ce stage se déroule à l'École nationale des douanes installée à Tourcoing. Après cette scolarité, les stagiaires affectés sur des postes d'officier naval interrégional suivent le pré-stage (4 mois) de chef de quart à l'École nationale des douanes de La Rochelle ; puis la formation (7 mois) de chef de quart à l'École navale (Marine Nationale) de Lanvéoc-Poulmic. Les agents titulaires de catégorie C et B recrutés par voie d'enquête interne suivent un stage de 21 semaines à l'École nationale des douanes de La Rochelle (ENDLR), ainsi qu'au Lycée maritime et aquacole de La Rochelle.